Les droits de tous les Prophètes et Messagers

Dans la législation islamique, l’on ne peut avoir une foi complète que lorsqu’on croit à tous les Messagers et Prophètes d’Allah, qu’on les aime et les respecte, depuis Adam jusqu’au Prophète de l’Islam. Quiconque renie l’un d’eux est mécréant et sort de l’Islam. Allah I dit :

( Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses Messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses Messagers et qui disent : “nous croyons en certains d’entre eux mais ne croyons pas en d’autres”, et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), les voilà les vrais mécréants ! Et nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. ) .
Sourate 4, versets 150 et 51

Le Prophète de l’Islam est le sceau des Prophètes et des Messagers et sa Législation est venue parachever et abroger les législations célestes antérieures, car les Messagers étaient envoyés avant Lui pour un peuple et une période déterminés tandis que le Messager de l’Islam est envoyé à toute l’humanité et son message perdurera jusqu’au Jour de la Résurrection. Allah I dit :

( Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. ) .
Sourate 34, versets 128

C’est pour cette raison que le Musulman est appelé à transmettre le message et la législation islamique aux autres. Celui qui l’accepte, tant mieux, car c’est ce que l’Islam souhaite. Mais celui qui refuse n’a plus d’argument devant Allah. Allah I dit :

(Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement.)