Les droits des arbres et des plantes

L’Islam a permis de tirer profit des produits des arbres et plantes en les consommant et a interdit de les couper sans besoin ni nécessité. Il ordonne plutôt de les préserver et de contribuer à leur développement et leur multiplication. Le Prophète dit :

« Si l’Heure (du Jugement Dernier) sonne alors que l’un de vous a avec lui une bouture, s’il peut la planter avant de se lever, qu’il le fasse. » .
Imam Ahmad (3/191), Hadith N° 13004

Planter des arbres et d’autres plantes qui profiteront aux gens est considéré dans l’Islam comme un acte de charité dont l’auteur sera rétribué. Le Prophète dit :

« Chaque fois qu’un Musulman quelconque plante un arbre ou sème une graine, il aura à son actif comme aumône tout ce qui aura été mangé du produit de cette plante par un oiseau, un homme ou un quadrupède. »